How do you design a chatbot for millennials? / Comment paramétrer un bot qui parle aux millennials?

Crédits : Yann Schreiber

Marjolaine Grondin, créatrice de Jam

Sur les bancs de SciencesPo, Marjolaine Grondin connaît les dilemmes de chaque étudiant : elle veut voyager pour pas cher, trouver des bons plans, mais elle ne sait pas à qui s’adresser. Elle décide alors de créer BlackBird, une application qui a pour but de mettre en contact les étudiants. Deux ans et quelques tâtonnements plus tard naît Jam, une application sans interface.

Une application sous forme de chatbot

L’abandon du modèle de plateforme est venu d’un constat : ce que les étudiants cherchent est très divers, et les autres étudiants n’ont pas forcément le temps ou les capacités de les aider. Le modèle de questions-réponses fonctionne donc mieux. Jam est devenu un robot : l’utilisateur lui demande ce qu’il cherche, et Jam le trouve. que ce soit un bar à privatiser, une adresse, une exposition, l’intelligence artificielle propose une ou plusieurs options. Le ton léger et sympa semble avoir séduit les étudiants : Jam revendique aujourd’hui plus de 250 000 inscrits et 4 millions de messages par semaine. Dans les coulisses, un backoffice fait des recherches préliminaires, catégorise les messages et répond aux utilisateurs. 

Jam fonctionne sur Messenger uniquement : le système de mails et de sms a été progressivement abandonné car moins populaire et efficace. C’est le premier média conversationnel à destination des jeunes. Marjolaine Grondin voit dans le succès de son application l’avènement de la conversation comme nouvelle interface internet au détriment des applications et des sites web.

Un rapport vague avec le journalisme

Jam est sans conteste une belle réussite entrepreneuriale, et quand à la fin de sa présentation sa jeune créatrice demande qui l’a déjà utilisé, de nombreuses mains se lèvent dans la salle. Mais malgré un bref conseil sur la responsabilité des concepteurs de bots médiatiques, la présentation est restée très axée sur la promotion de Jam. Le lien avec le journalisme et l’éventuel apport de Jam au domaine médiatique n’a pas été abordé.

 

 

Ninnog LOUIS 

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*